Investir

Dans cet article, le cabinet Lonlay & Associés décrypte pour vous les conséquences en termes d’investissements de l’allongement de la durée de vie en France.  

L’espérance de vie en France en 2017 augmentait et l’écart entre les hommes et les femmes continuait de se réduire. Elle était à la naissance de 79,5 ans pour les hommes contre 85,4 pour les femmes. Cette progression en termes de durée de vie peut s’expliquer par divers facteurs : amélioration des conditions de vie, réduction de la pénibilité du travail et du nombre d’heures travaillées, augmentation du niveau général d’éducation de la population qui devient de plus en plus soucieuse de sa santé. Cette progression est également due aux nombreuses prouesses réalisées en termes de soins médicaux. Néanmoins certaines études mèneraient à croire que nous allons maintenant davantage vers une stagnation de l’espérance de vie à la naissance, plutôt qu'une progression.

Cet allongement de la durée de la vie va en effet avoir de nombreuses conséquences sur la société française, conséquences qu’il est déjà possible d’observer. 

En France, on vit de plus en plus longtemps, et cette tendance a pu se confirmer depuis maintenant plusieurs décennies, ce dont témoigne l’espérance de vie actuelle des français et des françaises. Bien que cela soit bien sur positif, car il s’agit d’un signe d’élévation général du niveau de vie des français, c’est aussi un fait qu’il va falloir de plus en plus anticiper. La question du financement des retraites se pose nécessairement. Il va sans doute falloir arriver à préparer de plus en plus tôt sa retraite à l’aide d’investissements permettant de mieux appréhender et vivre cette période de vie qui s’allonge. En effet tout mène à penser que dans cette configuration, le système français de retraite par répartition connaitra ses limites.  

Mais quels sont les investissements financiers et immobiliers qui nous permettront d’obtenir les meilleurs rentes complémentaires une fois l’âge de la retraite atteint ? 

L'assurance vie

L’assurance vie est un placement financier qui permet de concrétiser plusieurs objectifs : de se constituer une épargne au fur et à mesure de versements qui peuvent être plus ou moins fréquents, de dynamiser un placement déjà existant, d’aménager une transmission ou encore de percevoir des rentes complémentaires à la retraite. C’est donc un bon moyen d’épargne mais là où les assurances vies sont les plus efficaces, c’est lorsqu’il s’agit de dynamiser un montant d’épargne déjà disponible et accumulé sur des livrets bancaires classiques. Un grand nombre d’assurances vies sont aujourd’hui disponibles sur le marché, mais c’est surtout la nature des fonds sur lesquels elles sont investies qui importe, de même que l’horizon de placement disponible. Plus longtemps l’argent peut rester sur l’assurance vie, meilleure sera l’opération. La performance de votre assurance vie dépendra en suite bien sûr des supports sur lesquels elle est investie : en unités de comptes ou en fonds euros, cela dépend de votre appétence pour le risque, et surtout encore une fois de l’horizon de temps disponible. 

Néanmoins il est essentiel de garder à l’esprit que l’assurance reste finalement peu faite pour retirer des revenus complémentaires, du fait de sa fiscalité peu avantageuse lors des retraits. De plus il faudrait être absolument certain d’avoir un rendement des plus stables (majoritairement investi en fonds euros), donc nécessairement moins rémunérateur. Cela pourrait donc à terme provoquer une érosion lente mais certaine du capital. 

Investir dans l’immobilier oui, mais sous certaines conditions

Au regard du marché immobilier actuel en France, on constate assez rapidement qu’investir dans de l’immobilier traditionnel, à savoir l’achat classique d’un bien mis en location, permet de moins en moins d’obtenir un rendement rentable. Ainsi cela peut sembler risqué d’investir dans ce type de projet, d’autant plus lorsque cet investissement a pour but d’obtenir des revenus complémentaires réguliers à la retraite. C’est ici que les Sociétés Civiles de Placement dans l’immobilier (SCPI) entrent en jeu. Investissement immobilier comptant aujourd’hui parmi les moins risqués, il permet non seulement de se constituer du patrimoine mais aussi d’avoir des revenus complémentaires à la retraite grâce à la perception de loyers stables obtenus via l’achat de parts de SCPI, en direct ou via le biais de l’emprunt. Il s’agit en effet d’une solution souvent méconnue, et pourtant une des rares à connaitre l’un des meilleurs couples rendement-risque du marché immobilier actuel.

Le PERP et le PERCO

Le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) est un produit de placement permettant d’obtenir des revenus complémentaires une fois l’âge de la retraite atteint. Le capital constitué sera reversé sous la forme d’une rente viagère. Un PERP peut être souscrit auprès des établissements bancaires et d’assurances classiques. 

 

Le Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) est un produit de placement mis à disposition pour les salariés d’une entreprise afin qu’ils se constituent une épargne pour mieux appréhender leurs retraites. Les versements des salariés peuvent donc être augmentés par des contributions de l’entreprise, on parlera alors « d’abondements ». À la retraite, la somme disponible peut être perçue sous forme de rente ou de capital, selon les entreprises. 

 

Pour conclure, l’espérance de vie grandissante en France est un signe positif, témoin de l’amélioration du niveau de vie, et par conséquent de la santé et de l’éducation des habitants. Néanmoins, tout porte à penser que le système français des retraites ne parviendra pas, ou mal à financer ces retraites de plus en plus longues. Ainsi cet allongement de la durée de la vie peut sembler être une aubaine en termes d’investissements car il faudra en effet arriver à préparer de plus en plus tôt nos retraites par le biais d’investissements financiers ou immobiliers opportuns.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.